Comment faire une échographie de la rate

Ce contenu est gratuit

Ce contenu est réservé aux professionnels de santé

Identifiez-vous pour pouvoir y accéder.

Nom

Comment faire une échographie de la rate - Contenu de la vidéo

Dans cette étape, nous allons voir la méthode et les principes de l’examen échographique de la rate, les positionnements utiles du patient et le rôle de la respiration.

 Mais aussi la sonde à utiliser, le preset et les modes d’explorations pour l’examen, les réglages de base de la machine en fonction des patients et comment déplacer sa sonde pour réaliser les premières coupes échographiques. 

Enfin, la technique de base pour réaliser l’application du Doppler couleur vous sera décrite.

Comment faire une échographie de la rate - la méthode d'examen

Voyons d’abord des éléments importants concernant la méthode d’examen.

La rate est un organe impair, unilatéral. Comme tous les organes, la rate doit être examinée en coupes perpendiculaires les unes aux autres et en coupes multiples de la base au sommet et vice versa, et en ayant bien visualisé chacune des faces, en rentrant et en sortant de l’organe, en n’hésitant pas à entrer aussi dans les organes adjacents notamment le diaphragme, le poumon, le colon, le rein gauche, le pancréas et l’estomac.

L’échographie de la rate est un examen dynamique où est la plus-value de l’examen est l’interaction avec le patient. Grâce à la participation du patient, l’examen peut être nettement facilité. On y pense malheureusement trop peu en tant que médecin débutant en échographie.

Par son positionnement, plus ou moins tourné entre le décubitus dorsal et le décubitus ventral ou assis ou debout et par sa respiration tantôt neutre, tantôt ample, tantôt absente, le patient participe au bon déroulement de son examen.

Habituellement, une expiration profonde bloquée facilite la visualisation de la rate.

Comment faire une échographie de la rate - les positionnements du patient

Voyons maintenant les positionnements du patient pour réaliser les coupes.

L’examen de la rate en elle-même est clairement facilité par son positionnement : décubitus latéral droit, là encore le bras homolatéral est ascensionné. Cela a aussi pour effet d’ouvrir les espaces inter-costaux par lesquels la sonde regarde la rate.

On prend soin à ne pas cambrer le patient, ce qui fermerait les espaces de visualisation. Sa tête doit être à même hauteur que son omoplate droite.

Le patient peut être positionné en décubitus dorsal, pour examiner la vascularisation splénique. On prend soin de demander d’ascensionner le bras gauche pour faciliter le déplacement de la sonde.

Comment faire une échographie de la rate - la respiration du patient

Voyons maintenant le rôle de la respiration du patient.

En inspiration profonde, la base pulmonaire gauche s’expend et vient recouvrir la partie céphalique de la rate. En expiration profonde, nettement préférable, la base pulmonaire gauche se rétracte et libère la partie céphalique de la rate.

Comment faire une échographie de la rate - la sonde, le preset et le mode de départ

Face à la machine, vos premières questions réflexes sont le choix de la sonde, le preset à adopter d’emblée et le mode d’examen à utiliser.

On sélectionne la sonde convexe qui a une faible définition mais une grande profondeur. Sa fréquence basse est ajustable généralement entre 1 et 5 MHz. Elle se reconnaît à son empreinte incurvée et à l’image obtenue en forme de filtre à café.

Le preset à utiliser est : abdomen. Le mode de départ est le mode proposé au début par la machine, le mode B.

On l’a vu dans l’étape précédente, le mode Doppler couleur ou CF est aussi utile.

Une fois ce choix fait, vous devez être particulièrement attentif aux réglages de base à utiliser, c’est-à-dire la profondeur, la fréquence et la focale.

Comment faire une échographie de la rate - les réglages échographiques de base

La profondeur de champ initiale est donnée par une estimation visuelle de la distance entre la paroi latérale abdominale et la colonne vertébrale. Cette profondeur sert à faire le premier temps de l’examen : balayer largement et profondément.

On adaptera ensuite cette profondeur de champ au fur et à mesure de l’examen pour étudier finement les structures.

Plus le patient est corpulent, plus la fréquence de la sonde au démarrage doit être basse. Plus le patient est mince, plus la fréquence de la sonde peut être élevée.

La focale doit être positionnée au niveau de profondeur de la région d’intérêt.

Comment faire une échographie de la rate - les premières coupes échographiques

On va maintenant poser la sonde sur le patient et la déplacer sur celui-ci. Voyons comment faire.

Commençons par l’examen échographique de la rate en elle-même. Le patient est placé en décubitus latéral droit. On sait que la rate est caudale par rapport à la base pulmonaire et se situe globalement entre les lignes axillaires moyennes et postérieures.

Le plus simple est donc de placer la sonde en coupe frontale gauche, bien perpendiculaire à la peau. Le marqueur de la sonde est bien orienté vers la tête du patient.

On réalise un mouvement de translation sur la tranche vers les pieds. On voit des coupes échographiques caractéristiques pleuro-pulmonaires trans-costales, avec des cônes d’ombre de côtes, et on aboutit juste après nécessairement à la rate.

Une fois que l’on a repéré le parenchyme splénique, on positionne la sonde en coupe longitudinale de la rate par une rotation horaire de la sonde pour la placer dans un espace inter-costal et dans le grand axe de la rate.

On balaie ensuite la totalité de la rate en coupes longitudinales multiples par un mouvement d’angulation de la sonde, en n’hésitant pas à faire des allers-retours de la face gastrique à la face rénale et à rentrer et sortir de l’organe.

Évidemment, si un espace inter-costal n’est pas satisfaisant, rien ne nous empêche d’aller en chercher un autre ou d’aller ailleurs, à l’intérieur de l’espace inter-costal.

On trouve ensuite la plus belle coupe longitudinale qui nous permet d’apprécier le hile splénique, de faire la mesure de la longueur de la rate et d’apprécier la concavité de la face gastrique.

Une fois réalisé ce balayage longitudinal, on place la sonde en coupe transversale de la rate par une rotation d’un quart de tour anti-horaire en restant au même endroit sur la peau, et en maintenant la perpendicularité de la sonde par rapport aux structures étudiées.

On balaie ensuite la totalité de la rate en coupes transversales multiples par une angulation de la sonde, en n’hésitant pas à faire des allers-retours et à rentrer et sortir de l’organe. On trouve ensuite la plus belle coupe qui nous permet d’apprécier le hile splénique.

Continuons par l’examen de la vascularisation splénique.

On place le patient en décubitus dorsal. Le patient doit être à jeun ou avoir bu suffisamment de liquide pour remplir son estomac.

Le repère anatomique pour trouver la vascularisation splénique et qui nous sert de fenêtre acoustique est le pancréas, situé sous le foie gauche et en profondeur de celui-ci.

La sonde est placée en coupe transversale antérieure sur le foie gauche, à gauche de la ligne médiane, le marqueur de la sonde vers la droite du patient.

Le bon axe de rotation de la sonde et la bonne angulation doivent être ensuite trouvés, en sachant que l’artère splénique est céphalique et postérieure au pancréas et est très tortueuse.

La veine splénique est plus caudale que l’artère splénique. Elle est en profondeur de la queue du pancréas. Par un quart de rotation horaire, on passe en coupe transversale et on balaie finement ces structures à la fois par une translation sur la tranche et par une angulation de la sonde.

Comment faire une échographie de la rate - l'utilisation du Doppler couleur

Voyons enfin rapidement quelques règles de base pour utiliser le Doppler couleur. Nous n’allons pas être exhaustifs sur ce point mais tout d’abord demandez à votre patient une apnée. Le Doppler couleur ne s’applique pas sur des structures dont la paroi est mouvante, cela fausse l’image.

Cela nécessite d’acquérir la coopération du patient quitte à lui mimer ce qu’il doit faire.

Le Doppler couleur s’applique avec une sonde immobile, les mouvements de la sonde perturbant son signal, par contre, comme en mode B, une coupe ne suffit pas, et il faut détailler la rate d’une extrémité à l’autre et s’arrêter à chaque acquisition d’image.

De base, les réglages du Doppler sont paramétrés dans le preset en fonction de l’organe étudié, mais veillez surtout à avoir un gain du signal et une limite inférieure de vitesse appelée PRF qui soit adaptée.

Comment faire une échographie de la rate - Points clés

Au total, on retiendra de cette étape surtout les deux points de méthode qui manquent à la plupart des médecins débutants à savoir :

♦ la participation du patient par sa respiration et son positionnement, qui influence énormément les résultats de l’examen

♦ le fait de trouver la rate et de l’examiner largement, avec ses organes de voisinage, avant de la détailler. Trouver puis jouer !

Comment pouvons-nous vous aider ?